• L’accueil des personnes migrantes fait partie des grands défis politiques et sociaux actuels. L’Université, lieu de formation et de recherche, doit-elle s’emparer de la question uniquement sous la forme de la production d’un discours savant ? Il nous semble qu’elle peut aussi proposer une réponse plus concrète à la question migratoire, en devenant un lieu d’accueil et de formation de ces populations. Le programme Co-FormER entend répondre à un double objectif : celui de l’insertion des personnes migrantes et celui de la formation des étudiant.e.s désireux.ses de s’engager dans un projet social et solidaire.

1/